ANISONG #95 | Rica Matsumoto

1ère diffusion le 06/01/2020

Rica Matsumoto est l’interprète du tout premier générique de début de Pokémon (Pocket Monster).

Chanson : Mezase Pokémon Master | Pocket Monsters – TV Anime Shûdaika Song Shû Perfect Best 1997-2003 (#15)

Énorme succès au Japon, le premier single de Pokémon s’est vendu à 1,85 millions d’exemplaires. Mais Rica Matsumoto ne fait pas qu’interpréter plusieurs génériques de la série, elle est aussi la voix du personnage principal, Satoshi (Sacha en français). Car elle est avant tout une comédienne.

Son père était directeur d’un théâtre. C’est sur les recommandations d’un acteur à l’affiche dans cette salle que Rica Matsumoto passe un jour un casting pour doubler un personnage de la série Shin Osomatsu-kun, en 1988. Elle débute ainsi une carrière de seiyû (doublage japonais) et obtient ensuite le premier rôle dans la série Zettai Muteki Raijin-Ô en 1991. C’est en 1997 qu’elle commence à doubler Satoshi dans Pokémon, qui reste à sa jour son rôle le plus important qui va l’occuper pendant plus de 20 ans.

En côtoyant le monde du théâtre depuis l’enfance, Rica a appris aussi bien la comédie que le chant. Ses premiers enregistrements, ce sont des character songs, des chansons interprétées par des personnages qu’elle double dans les séries Raijin-Ô, L’École des champions ou Da-Garn dont elle interprète le générique de fin du dernier épisode. Par la suite, on la retrouve au chant du générique d’OVA comme Fam & Ihrlie, Dirty Pair Flash et de nombreuses séries TV de Sakura Wars à Machine Robot Rescue en passant par eX-Driver. Elle est aussi la première femme à chanter un générique de la grande saga Kamen Rider en 2002 (Kamen Rider Ryûki).

Rica Matsumoto a aussi participé à la création du groupe JAM Project qui réunit plusieurs chanteurs d’anisong. Elle a également été la voix lead du groupe Lapis Lazulli, en activité entre 1998 et 2004 et qui avait signé les génériques d’un remake de Babel II et de l’OVA de Tough.

Mais son premier générique date de 1994 et c’est celui d’une OVA, Yûgen Kaisha, sortie en France chez Kazé sous le titre Exorciste S.A. Une très belle chanson qui mélange habillement le style enka, la chanson traditionnelle moderne japonaise, et le rock.

Chanson : That’s Yûgen Kaisha | Yûgen Kaisha – Ongakuhen (#1)

Toujours passionnée par le théâtre, Rica Matsumoto se produit parfois dans des petites salles pour interpréter des comédies musicales comme celle du Nouveau Magicien d’Oz. Enfin, en 2018, elle a fondé sa propre agence de seiyû, Matsurica.

Site officiel de Rica Matsumoto

Site officiel de l’agence Matsurica

VOUS AIMEREZ AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE