ANISONG #80 | Yôko Takahashi

1ère diffusion le 24/06/2019

Yôko Takahashi est l’interprète du générique de Neon Genesis Evangelion.

Chanson : Zankoku na tenshi no These | Album : Neon Genesis Evangelion – Vol.1 (#01)

Comme nombre de Japonais, Yôko Takahashi apprend très jeune le piano avec son père. À l’école primaire, elle fait partie de la chorale Takinogawa, un chœur d’enfants assez connu à Tôkyô. Elle fait ses débuts professionnels dans la musique vers 1987 en faisant des chœurs lors de concerts avec le chanteur Toshinobu Kubota, la chanteuse Yumi Matsutoya ou le duo féminin Wink. Elle participe aussi à des enregistrements studios avec Miki Imai et Yuki Saitô.

C’est dans le cadre de prestations en studio qu’elle participe, entre 1989 et 1992, à plusieurs Image Albums autour du manga Silent Möbius, comme par exemple cette chanson très jazzy, Maybe, qui sera son premier anisong.

Extrait : Maybe | Silent Möbius – Music Album “Caution” (#06)

En octobre 1991, Yôko Takahashi sort un premier single, Okaeri (une chanson pour un drama), mais elle fait véritablement ses débuts en solo deux mois plus tard avec P.S. I miss you, une jolie ballade également utilisée dans un drama. Elle enchaîne avec plusieurs singles, puis un premier album, en 1992.

Mais dans le même temps, la chanteuse continue d’être sollicitée pour enregistrer des anisong. Pour ne pas faire confusion avec sa carrière qui commence à se développer, elle utilise alors le pseudonyme YAWMIN (ou YAUMIN) pour ces prestations, notamment lors du 4e générique de fin de Ranma ½ Nettôhen (Friends) et pour plusieurs chansons de la série Bannô Bunka Neko Musume. Elle interprète même une version anglaise des génériques de cette série d’OVA sortie en France sous le titre Nuku Nuku.

Extrait : Friends | Album : Ranma ½ – Ending Shûdaika Shû (#06)
Extrait : Rainbow Sky | Album : Bannô Bunka Neko Musume – Sound Phase-0III (#10)

Et tandis que sa carrière se poursuit tranquillement, elle part six mois à Los Angeles pour peaufiner son anglais. Quand elle revient au Japon en 1995, le producteur Toshimichi Ôtsuki, qui travaille pour sa maison de disques King Records, doit trouver un interprète pour la nouvelle série du studio Gainax, Neon Genesis Evangelion. Au départ le réalisateur voulait juste utiliser un morceau de musique classique, mais la production a fait pression pour enregistrer un générique. Il est confié à Yôko Takahashi qui ne connaît rien de la série au moment où elle enregistre cette chanson écrite à la hâte, avec la simple idée d’y placer quelques paroles à connotation philosophiques ! Le succès d’Evangelion propulse le single qui se vendra à plus d’1 million d’exemplaires.

Yôko Takahashi a bien fait d’abandonner son pseudonyme et de chanter cette fois sous son vrai nom, sa carrière est désormais bien lancée. Elle enregistre d’autres chansons pour Evangelion dont une des nombreuses reprises de Fly me to the moon pour le générique de fin, ainsi que Tamashii no Refrain, pour les films Death & Rebirth en 1997.

Extrait : Fly me to the Moon | Album : Neon Genesis Evangelion – Vol.3 (#23)
Extrait : Tamashii no Refrain | Single : Yôko Takahashi – Tamashii no Refrain (#01)

Après Evangelion, Yôko Takahashi chante le générique de fin d’un film d’animation en 1997, Donguri no ie, mais elle se consacre surtout à sa carrière solo et sort une dizaine d’albums jusqu’en 2005.

C’est au début des années 2000 qu’elle revient sur de l’anisong avec d’abord un générique pour les OVA de la série Aquarian Age, en 2003. En 2004, Gainax fait appel à elle pour interpréter le générique d’une série célébrant le 20e anniversaire du studio, This Ugly and Beautiful World. Elle enchaîne en 2005 avec un générique de fin de la série TV de Ah ! My Goddess, puis Shakugan no Shana et Pumpkin Scissors (2006).

Extrait : Metamorphose | This Ugly and Beautiful World (#01)
Wing | Aa Megami Sama (#01)
Extrait : Yoake Umarekuru Shôjo | Shakugan no Shana (#
Extrait : Aoki Flamme | Pumpkin Scissors (#01)

Yôko Takahashi signe ensuite ses plus beaux génériques récents avec les OVA Cobra The Animation The Psychogun en 2008 et Cross Ange en 2015.

Extrait : Kizu darake no yume | Cobra The Animation The Psychogun (#01)
Extrait : Shinjitsu no Mokushiroku | Cross Ange (#01)

Aujourd’hui Yôko Takahashi se produit régulièrement sur scène, elle continue d’être sollicitée pour faire la promotion d’Evangelion. Elle a d’ailleurs sorti un remix du générique en 2019.

Pour terminer, revenons un peu sur ses débuts, lorsqu’elle se cachait derrière le pseudonyme de Yawmin. Elle a n’a pas chanté que le 4e générique de fin de la série TV de Ranma ½, mais aussi celui des OVA de 1993 (sorties en France chez Kaze).

Chanson : Koi da ! Panic | Album : Ranma ½ (OAV) – Ongakuhen (#01)

Une dernière information : chez les Takahashi, la musique c’est de famille ! Son jeune frère, Gô Takahashi est compositeur et musicien (il a écrit des chansons pour Slayers, Shaman King, 3×3 Eyes, Blue Seed) et sa femme, Arimi Matsuno était membre du groupe ribbon (Little Date de Ranma ½). Cette dernière a aussi fait quelques chœurs pour le 7e album de Yôko Takahashi.

VOUS AIMEREZ AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE