ANISONG #77 | Noboru Kimura

1ère diffusion le 03/06/2019

Noboru Kimura est l’interprète de Love is Everything, 4e et dernier générique de fin de la seconde série de Lupin the 3rd (Edgar détective cambrioleur).

Chanson : Love is Everything | Album : Lupin The 3rd – Theme History (#1-12)

Noboru Kimura a 17 ans quand il déménage sur Tokyo, l’occasion pour lui de passer une audition auprès d’un groupe, Shin’ichi Ueno et les Tokyo Latinos, dont il devient saxophoniste. C’est en 1979 qu’il interprète le générique de Lupin the 3rd, son premier titre en tant que chanteur. Mais cette même année, il forme aussi le groupe de rock TALIZMAN avec le bassiste Keijû Ishikawa et le guitariste Nobuo Hotchi. TALIZMAN commence fort, porté en 1980 par plusieurs succès : une chanson pour le film Mothra contre Godzilla qui ressort au cinéma, une adaptation japonaise d’un morceau de la comédie musicale Hair et enfin les génériques de la série TV tokusatsu Ultraman 80 ! Mais le groupe ne sortira que trois albums avant de se séparer en 1983.

Noboru Kimura continue toutefois de chanter. En réalité, il avait déjà entamé une carrière solo en parallèle du groupe en prenant parfois plusieurs pseudonymes comme Harry Kimura ou simplement HARRY. On lui doit ainsi plusieurs chansons pour le manga Chôjin Locke (Luc l’intrépide), des image songs créés avant la sortie du film de 1984. Il participe à la B.O. d’Uchû Keiji Gavan (X-Or) avec deux chansons, et chante aussi en 1982 les génétiques d’une série TV inspirée de Thunderbirds et intitulée Kagaku Kyûjo-tai Techno-Voyager. À l’été 1983, on le retrouve sur le premier film de Gen d’Hiroshima. Ce sera sont dernier générique !

Après cela, Noboru Kimura entreprend un long voyage à Hokkaidô, tout au Nord du Japon. Il rencontre alors Akira Itô, un joueur de synthétiseurs qui fut un des pionniers de la musique électronique au Japon. Il le convainc de s’installer là-bas et fait du bénévolat, s’éloignant du monde de la musique et des grandes maisons de disques.

En 2016 est sorti un best-of de ses nombreux génériques. Il participe depuis à des concerts notamment autour des anisong ! Et parmi tout ceux qu’il a chanté, il y a celui d’une série diffusée partiellement en France : Super Durand détective de choc, produit au Japon en 1983 sous le titre Mirai Keisatsu Urashiman.

Chanson : Midnight Submarine | Album : Mirai Keisatsu Urashiman – Songs & BGM Collection (#01)

VOUS AIMEREZ AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE