ANISONG #113 | Meu

1ère diffusion le 11/05/2020

Meu est l’interprète du 2e générique de fin de Sailor Moon SuperS, “Rashiku” ikimashô.

Chanson : “Rashiku” ikimashô | Bishôjo Senshi Sailor Moon SuperS – Ongakushû (#17)

Son vrai nom est en réalité Miyuki Kajitani. Elle s’inspire de son prénom pour les deux pseudonymes qu’elle utilise : Meu et Mew (miyu) ! C’est avec ce dernier qu’elle débute sa carrière en interprétant le générique de fin du tout premier film de Crayon Shin Chan sorti au Japon au cinéma durant l’été 1993. Elle participe aussi quelques mois plus tard au second film de la saga à travers une chanson, mais c’est seulement en 1995 qu’elle sort son premier single sous son vrai nom, Mitsumete itai, sur lequel on trouve aussi une chanson avec un titre en français : Le Téléphone !

En parallèle, elle est sollicitée en juillet 1995 pour le générique de Sailor Moon SuperS (quatrième volet de la saga) pour lequel elle transforme son pseudonyme en Meu. Elle mène ainsi une double carrière : Miyuki Kajitani est la chanteuse de j-pop et un album, HEART&LIGHT, sort à la fin de l’année 1996. Dans le même temps, elle continue d’enregistrer quelques génériques qu’elle finit par signer de son vrai nom pour la série d’action Bakusô Kyôdai Let’s & Go, la comédie Kaitô Saint Tail ou la série tokusatsu Godzilla Ôkoku. Un album sorti en 1997, Animax, les regroupe d’ailleurs tous ainsi que quelques reprises de Kenshin et d’Evangelion ! La chanteuse sortira encore deux singles, avant de mettre fin à sa carrière en 1998, lorsqu’elle se marie. Elle souhaite ainsi se consacrer à ses trois enfants.

Après les événements liés au tremblement de terre de mars 2011, elle décide de quitter Tôkyô pour retourner vivre à la campagne, dans sa région natale de Shimane, dans le sud-ouest du Japon. Elle s’occupe aujourd’hui d’une aire de repos au pied d’une montage (le café Yama no Eki Sanbe) où l’on peut déguster notamment des glaces artisanales réalisée avec le lait frais de la région ! Elle aide également, au sein d’une association, ceux qui veulent quitter les zones contaminées par l’accident de Fukushima pour venir s’installer dans sa région.

L’un des derniers génériques interprétés par Miyuki Kajitani était ainsi pour la comédie shôjo Akachan to Boku, diffusée au Japon entre 1996 et 1997.

Chanson : Rouge ni naritai | Miyuki Kajitani – Animax Animation Hit Collection by Meu (#07)
Site du café Yama no Eki Sanbe

VOUS AIMEREZ AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE