ANISONG #111 | Yuri Shimazaki

1ère diffusion le 27/04/2020

Yuri Shimazaki est l’interprète du générique d’une des séries les plus tristes des années 1970 : Le Petit prince orphelin / Micky l’abeille (Minashigo Hutch). Un générique qui était resté en japonais lors de la première diffusion de la série en France, en 1979, ce qui était assez rare.

Chanson : Minashigo Hutch | Album : Kokoro ni hibiku Anime Song – Yûki (#05)

Elle est encore à l’école, en dernière année de primaire, lorsqu’elle participe en 1968 à un concours de chant sur la chaîne Fuji TV dont elle remporte le titre de Grand Champion ! D’autres jeunes chanteuses de sa génération sont passées par cette émission, notamment Mitsuko Horie (Candy Candy) et Kumiko Kaori (Mes tendres années). C’est en effet là que la maison de disque Nippon Columbia vient, de temps en temps, chercher de nouveau talents.

En 1969, Yuri Shimazaki enregistre ainsi sa première chanson, Yûhi no otoko, le second générique de Judo Boy (Kurenai Sanshirô). C’est dans la foulée qu’elle interprète les génériques de début et de fin Minashigo Hutch, en 1970. Elle est alors au collège et sa voix d’enfant commence à changer. Elle n’arrive plus à monter aussi haut qu’avant. Lors de l’enregistrement, le créateur de la série et patron du studio Tatsunoko, Tatsuo Yoshida, demande à refaire et à refaire encore plusieurs prises. Sous pression, la jeune fille fond en larmes dans les toilettes, mais lorsqu’elle revient, sa voix retrouve son éclat. Yuri Shimazaki devient ainsi « celle qui chante bien en pleurant » !

Elle interprète également les génériques de la suite de Minashigo Hutch, en 1974, mais pas ceux du remake réalisé en 1989, diffusé également en France sous le titre Hacou l’abeille. Sa carrière de chanteuse va encore durer quelques années. Elle aura le temps d’enregistrer une chanson pour la série Casshan (1974), une pour un téléfilm animé de Galaxy Express 999 (1980) et plusieurs génériques de drama, notamment pour la série policière G-Men’75 dont le 45t Omokage se vend à 1,4 million d’exemplaires. Ce sera son plus grand succès !

En 1981, elle sort enfin un album plus personnel, After-hours. Elle se marie la même année et fait encore quelques apparitions en 1982 dans une émission sportive, avant de mettre fin à sa carrière. Ce n’est qu’en 2009 que Yuri Shimazaki fait son retour en interprétant une chanson pour un célèbre dessin animé pour enfant, Shimajirô. Depuis, elle vient régulièrement chanter certains de ses génériques dans des émissions télé ou lors de concerts d’anisong !

Et parmi ceux-ci, il y a celui de Hakushon Daimaô qu’elle a enregistré au tout début de sa carrière, en 1969. Cette série a été diffusée en France sous le nom un peu grotesque de… Robert est dans la bouteille !

Chanson : Hakushon Daimaô no uta | Album : Tatsunoko Pro – Daizenshû (#1-08)

VOUS AIMEREZ AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE