Lionel Leroy, le chanteur d’Ulysse 31 et Starsky & Hutch, est mort

Il avait une voix unique qui a rythmé des génériques devenus cultes dans les années 1980 : Ulysse 31, Goldorak ’82 (Et l’aventure continue, La Justice de Goldorak), mais aussi des séries TV américaines telles que Starsky et Hutch et Pour l’amour du risque. Lionel Leroy est décédé aujourd’hui, a annoncé la femme, la chanteuse Sheila, avec laquelle il a partagé sa vie pendant 25 ans.

Repéré par Haim Saban

Lionel Leroy était un pseudonyme. Son véritable nom était Yves Martin. Avant d’interpréter des génériques, il a débuté dans les années 1970 en faisant des chœurs pour Dave et Gérard Lenorman. C’est en fréquentant le célèbre studio Condorcet à Toulouse qu’il croise la route du compositeur Shuki Levy et du producteur Haim Saban. Séduit par sa voix, ce dernier produit ses deux premiers 45t, Hey Joker et Femme musique. Mais Saban a d’autres projets pour lui. Il vient de s’installer à Los Angeles où il a créé un studio pour enregistrer des génériques. Il a besoin d’une voix française pour les interpréter. C’est à cette occasion qu’Yves Martin enregistre Ulysse 31 (les génériques, mais aussi tout un album dédié à la série) et bien d’autres comme Dare Dare Motus, Bomber X, Le Secret des Sélénites, Tofffsy, Arthur, Monsieur Merlin… C’est Haim Saban qui trouve le nom de Lionel Leroy indiqué sur les disques. En réalité, d’autres personnes ont aussi enregistré sous ce nom, dont Saban lui-même (L’Homme qui tombe à pic).

L’Alboum

Mais au bout d’un moment, Yves Martin se lasse de ce travail. Il ne souhaite pas s’enfermer dans les génériques. Il rentre en France et entame une carrière dans le registre de la variété. Son premier 33t, Alboum, arrive dans les bacs chez Polydor avec le titre Cité de malheur. Il sort ensuite plusieurs disques qui lui valent d’ailleurs des passages à la télévision Comme dit Lionel Richie (1985) et Complètement fou (1989). Ils rencontreront un succès d’estime. La suite de sa carrière se fera en coulisse, en écrivant des chansons pour d’autres ou comme réalisateur de musiques. C’est à cette époque qu’il rencontre Sheila avec laquelle il entame une collaboration d’abord professionnelle, puis amoureuse (ils se marient en 2006).

Une personne discrète

Le plus grand succès d’Yves Martin n’est pas un disque qu’il a interprété, mais qu’il a réalisé : Chacun fait (c’qui lui plaît) du groupe Chagrin d’amour. On reconnaît d’ailleurs très bien sa voix dans les chœurs (Chacun fait fait fait, c’qui lui plaît plaît plaît). Il a également enregistré en 1987 la reprise de Shanana servant de générique à l’émission Intervilles.

Yves Martin a toujours été très discret. Il n’a jamais chanté aucun de ses génériques en live ni fait d’apparition publique dans un événement. La seule interview qu’il a jamais donnée à ce sujet fut celle réalisée par Rui Pascoal en 2003 pour le magazine AnimeLand. Il restera dans nos cœurs comme l’un des interprètes des séries de notre enfance, avec cette voix dotée d’une incroyable énergie.

Source : Page Facebook de Sheila

VOUS AIMEREZ AUSSI

4 Thoughts to “Lionel Leroy, le chanteur d’Ulysse 31 et Starsky & Hutch, est mort”

  1. Aramis

    Sheila et Lionel leroy avait divorcé en 2016….

    1. Olivier

      En réalité, ils se sont séparés en 2016, mais n’ont jamais divorcé.

  2. Damien Chateigner

    Et aussi L’interprète de Wonder Woman

  3. ROLAND

    Hello ! le fait qu’on retrouve Lionel Leroy sur les 45 t l’homme qui tombe à pic et Buck Rogers c’est dû à l’erreur d’avoir mis le nom avant l’enregistrement des deux chansons !

LAISSER UN COMMENTAIRE