Le compositeur Claude Bolling est décédé

Il avait signé la bande originale des premiers films d’animation de Lucky Luke. Le célèbre compositeur Claude Bolling est décédé à l’âge de 90 ans. Pianiste de jazz, compositeur et arrangeur, il était un enfant prodige de la musique. Il a déjà un niveau de musicien professionnel à l’âge de 14 ans. Après avoir accompagné de nombreux artistes de jazz, il monte son propre Big Bang dans les années 1950. Ses premières compositions sont d’abord dans le registre du classique auquel il aime mélanger du jazz, mais pas seulement. Dans les années 1960, il créé le groupe yéyé Les Parisiennes et écrit le fameux tube Il fait trop beau pour travailler. 

Une centaine de bandes originales

Un des premiers génériques que Claude Bolling a composé fut l’indicatif 24h/24 pour la radio France Inter en 1964. Depuis les années 1950, il a aussi commencé à travailler sur des musiques de films. Ce travail va s’intensifier à partir des années 1970 à travers de nombreuses bandes originales pour la télévision ou le cinéma. On lui doit ainsi celles des Brigades du Tigre (1973), mais aussi Le Magnifique, Borsalino, Le Léopard

Le musicien est finalement très peu présent du côté de l’animation car il participe seulement aux premières adaptations de Lucky Luke. D’abord pour le cinéma, avec Daisy Town (1971) et La Ballade des Dalton (1978). Lorsque la première série TV est produite en 1983, il est crédité au générique pour la reprise de sa chanson I’m A Poor Lonesome Cowboy au générique de fin. Cependant, dans la série, les musiques sont en réalité de Shuki Levy et Haim Saban (qui produit aussi le générique de début). Trois épisodes de cette série sortent ensuite au cinéma en 1983 sous le titre Les Dalton en Cavale pour lequel il est également crédité, mais toujours uniquement pour sa chanson. Claude Bolling participe en revanche à la B.O. de la seconde adaptation TV de Lucky Luke, produite en 1991.

Sorti en 2016, ce triple CD est très complet, réunissant les musiques des deux films et de la 2e série TV

VOUS AIMEREZ AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE