La Belle Histoire des Génériques Télé #57 | Conan le fils du futur

Conan le fils du futur est le premier dessin animé entièrement réalisé par Hayao Miyazaki, bien avant Mon Voisin Totoro, Princesse Mononoke ou Le Voyage de Chihiro. Pourtant, la série ne fait pas grand bruit lorsqu’elle arrive en France ! Diffusée d’abord partiellement sur TF1, elle est un petit peu plus remarquée quand elle repasse intégralement sur FR3 en 1989 et 1990. Le générique de Jean-Jacques Debout n’est pas celui qui a été diffusé à l’époque. C’est une chanson qui a été réalisée en 2000, lorsque la série a été éditée en DVD chez IDP…

Chansons et extraits diffusés dans ce podcast :

  • Conan le fils du futur (CD single) | Jean-Jacques Debout
  • Conan le fils du futur (maquette) | Jean-Jacques Debout
  • Conan le fils du futur (1er générique, version chantée)
  • Conan le fils du futur (1er générique, version instrumentale)

1ère diffusion le 18/02/2022

Écouter le podcast

Télécharger le podcast via Podcloud.

Disponible également sur Apple Podcast, Google Podcast, Deezer, Podcast Addict et sur la plupart des plateformes de podcast.


Retrouvez d’autres anecdotes sur les chansons de dessins animés dans le livre La Belle Histoire des Génériques Télé, écrit par Olivier Fallaix et Rui Pascoal et publié chez Yniss Éditions !

VOUS AIMEREZ AUSSI

2 Thoughts to “La Belle Histoire des Génériques Télé #57 | Conan le fils du futur”

  1. lionelmozart

    Ne trouves-tu pas que le son de ce générique est mauvais ? Trop étouffé, trop de basses…. pour un son sur CD j’ai été déçu à l’époque… mais bon j’ai perso retravaillé le son et je l’écoute avec plus d’aigus et infiniment plus de plaisir.

  2. Olivier

    Je dois avouer que je me suis fait cette réflexion en le réécoutant. Bon, en vrai, il manque une dernière étape : confier le mixage finale à une société de mastering qui va alors peaufiner des réglages dans les fréquences pour en tirer le meilleur et surtout pour que ça soit adapté à la lecture CD. Et ça n’a pas été fait, là encore par soucis d’économie.

LAISSER UN COMMENTAIRE