La B.O. (quasi) intégrale de Rémi


FICHE TECHNIQUE
Titre : Ienaki Ko – Song & Music Collection
Origine : Japon
Date de sortie : 27/12/2017
Éditeur : Soundtrack Pub
Référence : STLC 033~035
Prix : 5500 ¥ (environ 40 €)

Ce triple CD regroupe l’essentiel des musiques et chansons de la célèbre série Rémi (Ienaki Ko, en japonais). Jusqu’ici, jamais elles n’avaient été éditées en CD puisque seuls deux disques 33t étaient sortis à l’époque au Japon, mais ils étaient loin de tout réunir.

La bande originale est signée du grand Takeo Watanabe (Heidi, Candy Candy, Sandy Jonquille, Cutey Honey, Les Attaquantes…).

 

Des chansons…

Le premier CD est dédié aux chansons. On retrouve bien sûr les génériques japonais de début et de fin interprétés par Ayako Sawada, mais aussi plusieurs image songs. S’en suit les versions karaoké de tous ces titres (certains ont été utilisés comme musiques dans la série).

Enfin, le dernier morceau (#26) est une reprise du générique de début par Ayako Sawada, accompagnée au piano par Takeo Watanabe et réalisée dans le cadre d’une interview. Le son est d’époque, mais cette reprise live est une belle pépite.

 

… et des musiques !

Les deux autres CD sont dédiés aux musiques de la série, même si on retrouve encore plusieurs fois les génériques japonais dans différentes versions (TV, karaoké…).

Les morceaux sont regroupés par thèmes (Rémi, Vitalis, apprentissage, voyage…) et ceux-ci suivent le développement de l’histoire de façon chronologique. On commence avec l’enfance de Rémi à Chavanon pour enchaîner avec son départ avec Vitalis, etc.

Figurent également les différents morceaux joués par la troupe de Vitalis au violon, à la flute, sans oublier le célèbre morceau à la harpe dans sa version chantée (en japonais) mais aussi le playback sans la voix. On trouve même les morceaux chantés par Vitalis lorsqu’il était un célèbre chanteur d’opéra (3 morceaux classiques de l’opéra italien).

 

Packaging

Le livret est avare en images, mais riche en texte, pour peu qu’on comprenne le japonais : présentation du compositeur et du réalisateur (Osamu Dezaki), commentaires sur chacun des morceaux, interview d’Ayako Sawada et un listing complet de toutes les musiques. On apprend à ce sujet qu’il y a eu quatre sessions d’enregistrement, sans compter les génériques. Il est ensuite indiqué où se trouve chaque morceau dans les CD, ce qui permet de constater que quasiment tout a été édité (hormis quelques variations supplémentaires).

Le boîtier laisse lui apparaître d’autres images, notamment un patchwork de pochettes de disques, dont le 33t français racontant l’histoire de la série !



Commentaires
  1. Tremollet Damien le 6 mai 2018 à 09:22

    C’est presque comme un rêve que l’on a appris la sortie de ce coffret cds. Une chance peux être unique pour tous les fans car finalement il sera peut-être trop tard d’ici quelques années de retrouver ces musiques en cd plutôt qu’en numérique et pas forcément légal..

  2. Otaking le 6 mai 2018 à 17:23

    “Le boîtier laisse lui apparaître d’autres images, notamment un patchwork de pochettes de disques, dont le 33t français racontant l’histoire de la série !”

    C’est surprenant pour une édition officielle japonaise d’avoir un visuel d’un 33 tours édité en France.

    • Olivier le 7 mai 2018 à 19:51

      En effet, de mémoire c’est la première fois que je dois une référence à un disque français dans un CD japonais !

Laisser un commentaire

* Champ requis. Votre adresse mail ne sera pas publiée.


Continuer la lecture

[There are no radio stations in the database]