ANISONG #50 | Hironobu Kageyama


1ère diffusion le 12/11/2018

Hironobu Kageyama est un très grand chanteur d’anisong, notamment et le générique culte de Dragon Ball Z, Cha-la Head Cha-la.

 

Chanson : Cha-la Head Cha-la | Album : Dragon Ball & Dragon Ball Z – Daizenshû (#3-01)

C’est à l’âge de 16 ans et à la fin des années 1970 que Hironobu Kageyama commence sa carrière en prenant le pseudonyme de Michel et en devenant le chanteur d’un groupe, Lazy. Sa passion, la musique hard-rock mais au début, Lazy fait surtout de la pop et obtient pas mal de succès en séduisant… les jeunes filles. Peu à peu, Lazy s’oriente vers une musique plus rock mais les membres se séparent finalement en 1981. Michel tente de poursuivre une carrière solo, mais le succès n’est plus au rendez-vous.

En 1984, on lui propose d’interpréter une chanson pour la série Chôjikû Kidan Southern Cross (la seconde partie de Robotech en France). Il fait ainsi ses débuts dans l’anime et sous son vrai nom avec Stardust Memory, une chanson jazzy qu’on entend dans le 9e épisode (mais uniquement en VO, car les musiques de la VF avaient été refaites).

 

Extrait : Stardust Memory | Album : Chôjikû Kidan Southern Cross – Original Soundtrack I & II (#2-13)

Les chansons d’anime vont permettre à Hironobu Kageyama de relancer sa carrière, mais il n’imagine encore pas à quel point. Son premier “vrai” générique arrive en 1985 avec la série live Dengeki Sentai Changeman, suivi quelques mois après des génériques d’une série produite par Nippon Animation, Uchûsen Sagittarius. Pour info, ce dessin animé a été diffusé au Québec sous le titre Les Aventuriers de l’espace et ce générique a même été rechanté en Français !

 

Extrait 1 : Dengeki Sentai Changeman | Extrait 2 : Stardust Boys | Album : Hironobu Kageyama BEST Kage-chan Pack ~Kimi to boku Dai Koshin~ ( (#1-12, #1-13)

 Toujours en 1986, Hironobu Kageyama chante aussi le générique de fin d’une série d’OVA de mecha intitulée M.D.Geist. Et ce n’est pas fini, il chante ensuite les génériques de la série live Hikari Sentai Maskman (Bioman 2 en France) ainsi que ceux de la franchise Transformers avec Transformers The Headmasters.

 

Extrait 1 : Hikari Sentai Maskman | Extrait 2 : The Headmasters | Album : Hironobu Kageyama BEST Kage-chan Pack ~Kimi to boku Dai Koshin~ (#1-09, #1-17)

Mais ce n’est qu’en 1988 que Hironobu Kageyama rencontre véritablement son premier succès avec un anisong. En 1986 a été lancé Saint Seiya, mais après la fin de la bataille du sanctuaire, un an et demi plus tard, il est temps de changer les génériques. Problème, le groupe MAKE-UP s’est séparé ! C’est Kageyama qui prend la suite avec Soldier Dream.

 

Extrait : Soldier Dream | Album : Saint Seiya – Song Selection 30th Anniversary (#1-09)

A présent, Hironobu Kageyama est pleinement devenu un chanteur d’anisong. Et en 1989, la même situation se produit sur Dragon Ball Z. Le chanteur de Dragon Ball ne veut plus chanter de nouveau générique ! Kageyama hérite de la chanson qui deviendra son plus grand succès, Cha-la Head Cha-la. Le succès de DBZ génère une énorme industrie musicale : 18 albums dans lesquels Kageyama chante énormément de chansons. Certaines serviront de génériques aux nombreux films. En 1993, il enregistre aussi de nouveaux génériques dont le fameux We Gotta Power.

 

Extrait : We Gotta Power | Album : Dragon Ball Z – The Best Selections (#01)

Les années 1990 sont des années fastes pour notre chanteur qui enchaîne les génériques. Petite sélection avec les OVA de Casshan (1993), Kishin Dôji Zenki (1995) ou la saga de courses de voiture miniatures Bakusô Kyôdai Let’s & Go (1997) dont il a chanté plusieurs génériques.

 

Extrait 1 : Casshan – Kaze no Bohyô | Extrait 2 : Kishin Dôji Zenki | Extrait 3 : Get the World | Album : Hironobu Kageyama BEST Kage-chan Pack ~Kimi to boku Dai Koshin~ (#2-07, #2-01, #2-11)

Et n’oublions pas les nombreuses séries live tokusatsu : outre Maskman, on le retrouve sur Fiveman, Tetsuwan Tantei Robotack et surtout Jetman, en 1991, qui lui vaudra même un disque d’or.

 

Extrait : Kokoro wa Tamago | Single : Chôjin Sentai Jetman – Shûdaika (#02)

Vous le savez, les années 2000 ont quelque peu sonné le glas des anisongs à l’ancienne. Hironobu Kageyama n’est pas épargné, mais on l’entendra quand même en solo sur quelques séries comme Sonic X, Shin Getter Robo, Rescue Wings ou encore Tennô Bôkenki Webdiver. Il se met aussi à écrire et à composer certaines chansons.

Mais les années 2000 voient aussi la naissance du groupe JAM Project dont il est l’un des membres fondateurs et qui réunit de nombreux chanteurs d’anisong. Et c’est véritablement à travers JAM Project que Kageyama continue de travailler aujourd’hui encore, interprétant de nombreux génériques de eXdriver à Garo en passant par le célèbre One Punch Man.

La carrière de Kageyama est donc loin d’être terminée ! Mais revenons aux années 1990. Un peu associé aux séries américaines avec ses génériques de Transformers, Kageyama a chanté d’autres génériques venus des US : celui de Dark Water et surtout, un générique créé pour les Tortues Ninja ! Alors il ne s’agit pas de la série qu’on a eu en France dans les années 1980, mais d’une production 100% japonaise sous la forme de 2 OVA sorties en 1996 sous le titre Teenage Mutant Ninja Turtles Chôjin Densetsu-hen et dont il chante le générique de début.

 

Chanson : Power Up ! Turtles | Album : Hironobu Kageyama BEST Kage-chan Pack ~Kimi to boku Dai Koshin~ (#2-06)

 

Lire aussi l’interview de Hironobu Kageyama par Anisong.fr

Site officiel de Hironobu Kageyama

Commentaires

Laisser un commentaire

* Champ requis. Votre adresse mail ne sera pas publiée.


Commentaires récents

Continuer la lecture

[There are no radio stations in the database]