ANISONG #40 | Satoko Shimonari


1ère diffusion le 01/07/2018

Satoko Shimonaru est l’interprète des génériques de Princesse Sarah (Shôkôjo Sarah).

Chanson : Hana no Sasayaki | Album : Shôkôjo Sarah – Sekai Meisaku Gekijô Memorial Ongakukan (#1-02)

Satoko Shimonari commence la musique à seulement 3 ans en apprenant à jouer sur un orgue, puis à 5 ans elle se met au piano. Elle est encore à l’école quand elle commence déjà à écrire des chansons. En 1977 elle remporte un concours de chant et en 1978 elle sort son premier disque 45t, Aki no Ichinichi. Elle vient alors d’avoir tout juste 17 ans !

 

Extrait : Aki no Ichinichi | Album : Satoko Shimonari – Singles & Works (#1-01)

C’est le début d’une jolie carrière qui va durer une dizaine d’année au cours de laquelle Satoko Shimonari sort une quinzaine de singles et quatre albums. Sa première participation à un animé sera en décembre 1981, pour une version film de la série Tao Tao, diffusée au Japon au cinéma dont elle interprète deux chansons.

 

Extrait : Hoshi ni naritai | Album : Satoko Shimonari – Singles & Works (#1-11)

C’est ensuite en janvier 1985 que débute Princesse Sarah à la télévision japonaise. La voix de Satoko Shimonari est parfaite pour ce générique où on retrouve toute la sensibilité de l’héroïne : la tristesse, l’espoir et le courage. Elle chante aussi le générique de fin, Himawari.

L’année 1985 marque d’ailleurs véritablement le basculement de ses chansons vers l’anisong. Désormais, presque tous ses singles seront liés à un anime ou un drama. Et c’est notamment le cas avec Halley no Kagami, un film des studios Toei Animation dont elle chante le générique.

 

Extrait :We will be one someday | Album : Satoko Shimonari – Singles & Works (#2-18)

Curieusement, le nom de Satoko Shimonari revient assez peu quand on évoque les chanteurs d’Anisong. On lui doit tout de même une trentaine de chansons ! Quelques exemples avec Les 4 filles du Dr March (1987), Robin des bois (1990), Legend of Cristania (1995), et même Gaogaiger (1997) !

Extrait : Otô-sama no Lullaby | Album : Discuss | Edit | Feed
Ai no Wakakusa Monogatari – Ongakuhen (#05)


Extrait : Wood Walker | Album : Robin Hood no daibôken – BGM Shû (#01)


Extrait : Save My Love | Album : Satoko Shimonari – Singles & Works (#2-21)


Extrait : Itsuka hoshi no umi de | Album : Saishin Anime Shûdaika Shû – Anime Theme Song Collection (#06)

Son dernier générique en date remonte à 1998 avec une reprise du célèbre Himitsu no Akko-chan lors du troisième remake de la fameuse série créée en 1969 (diffusée partiellement en France sous le titre de Caroline).

 

Extrait : Himitsu no Akko-chan | Album : Himitsu no Akko-chan (1998) – Uta to Ongakushû 2 (#01)

Après Himitsu no Akko-chan, Satoko Shimonari met sa carrière de côté. Elle ne sera plus très active pendant les années 2000. Elle revient en 2012 lors d’un mini-showcase dans un café et promet de se remettre à la chanson, mais un seul single sortira en 2015.

Et c’est bien dommage car elle a vraiment une très belle voix. Vous l’avez constatée, elle est parfaite pour interpréter des chansons mélancoliques. Un seul générique fait finalement exception à son style musical : en 1985, elle a aussi chanté pour la célèbre série… Transformers ! Oui, la fameuse série de robot américaine car lors de sa diffusion au Japon (sous le titre Tatakae ! Chô Robot Seimeitai Transformer), d’autres génériques ont été créés. Ce sera au final sa chanson la plus dynamique !

 


Commentaires

Laisser un commentaire

* Champ requis. Votre adresse mail ne sera pas publiée.


Commentaires récents

Continuer la lecture

[There are no radio stations in the database]